Monthly Archives: September 2016

Le Palais des Plaisirs

La Poulette présente: Le Palais des Plaisirs

Vendredi 9 septembre 2016, appartement La Rosace, Quai des Chartrons, Bordeaux

English below

palais-des-plaisirs-visuel

Mise en bouche:

Recette pour un parcours performatif culinaire savoureux.

Choisissez un lieu habité et désirable prêt à être cuisiné.

Prenez quelques performeurs et faites-les mariner dans l’appartement sélectionné.

Laissez-les créer un dédale d’actions délicieuses pour plus de gourmandise.

Faites en sorte que l’aliment soit roi. Que la nourriture soit sublimée.

Saupoudrez de zestes d’intimité et de graines d’échange direct,

pour une dégustation sans filtre avec les yeux, les doigts et les papilles.

Servez chaud et dégustez immédiatement accompagné d’un accras.

Dans le cadre de mon Master Mise en scène et Scénographie à l’Université Bordeaux Montaigne, j’ai présenté un parcours performatif collectif en appartement. Ce projet a été présenté durant le festival Premier acte avant récidive.

Chaque participant a proposé une performance sur sa vision subjective de gourmandise. Que ce soit son aspect enfantin, convivial, une réflexion autour du péché ou de la tentation, le prisme de la gourmandise s’est exprimé à travers ces actions déroulées au fil des pièces de l’appartement, transformé pour l’occasion.

Le public était invité à déambuler pendant toute la journée dans l’espace pour mettre en jeu sa vision de la gourmandise et au delà, des habitudes alimentaires qui en découlent.

Merci à tous les participants qui ont donné vie au projet et aux résidents de la Rosace qui ont permis au projet de voir le jour: Lucie Burnouf, Pauline Blais, Alexia Duc, Hélène Godet, Antoine Grissault, Pascal Laurent, Falko Lequier, Nicolas Louedoc, Mélodie Malgogne-Quintas, François, Odile et Pauline Mignon, Lucile Perain, Gaëtan Ranson, François Rey, Anthony Tardif, Vanessa Tardif, aux techniciens de l’école ADAMS et à ceux qui ont fait l’accueil toute la journée.

dsc_0836

La fine équipe presque au complet!  The team almost complete! 

dsc_0804

dsc_0787

La salle d’attente / The waiting room

dsc_0830

dsc_0879

Sculpture en caramel / Caramel sculpture 

dsc_0883

Couloir de Madame Banane / Mrs Banana’s hall 

dsc_0841Discours sur le péché de gourmandise au salon / Discourse on the sin of gourmandise in the living-room

dsc_0839 dsc_0840

Le Salon / The living room

dsc_0906

Le jeu de Dames comestibles / Edible Checkers 

dsc_0905 dsc_0832

Journal graphique autour de la gourmandise / Graphic journal around gourmandise

dsc_0831 dsc_0831

Ne pas lécher, tentation chocolatée / Do not lick, a chocolate temptation

dsc_0797

dsc_0843 dsc_0822

Le château de purée / The mashed potatoes castle 

dsc_0824

La religieuse au chocolat, confesseuse / The chocolate religious girl confessing

dsc_0914

L’expérience scientifique du bonbon partie 1 / The scientific experiment of the sweets part1

dsc_0931 dsc_0846

L’expérience du bonbon- récompense / The sweets experiment – reward

dsc_0827

Création de tables lumineuses alimentaires  /  Food light tables in the makingdsc_0915 dsc_0918 dsc_0825

20161108_165224 dsc_0939

La cuisine, lieu convivial avec punch et accras /  The kitchen, a convivial place with punch and codfish balls 

Receipe for a culinary performative parcours with a twist:

Choose an inhabited space ready to be cooked.

Take several performers and let them marinate in the choosen flat.

let them create a maze of delicious actions for more gourmandise.

Make sure the ingredient is king. That food is being exalted.

Sprinkle with intimacy and grains of exchanges,

for an unfiltered dégustation with the eyes, fingers and taste buds.

Serve warm and eat without waiting along with some codfish balls. 

For my Master degree in Scenography at the Bordeaux Montaigne University, I presented a collective performative round in a flat. It took place during the Premier Acte avant Récidive festival.

Each participant created a performance according to their own subjective vision of the French term of gourmandise. Wether its childish aspect, conviviality, a reflection on sin or temptation, the prism of gourmandise was expressed through the different actions that took place around the flat that was transformed for the occasion.

The public was invited to wander throughout the day in the space to bring into play their understanding of gourmandise and beyond, their eating habits that result from it.

Thanks to all the participants that gave birth to the project and to the people of the Rosace flat who allowed it to happen Lucie Burnouf, Pauline Blais, Alexia Duc, Hélène Godet, Antoine Grissault, Pascal Laurent, Falko Lequier, Nicolas Louedoc, Mélodie Malgogne-Quintas, François, Odile et Pauline Mignon, Lucile Perain, Gaëtan Ranson, François Rey, Anthony Tardif, Vanessa Tardif, to the ADAMS school technicians and those who welcomed the public all day long.